Accueil Entreprise Travailleur isolé : pourquoi faut-il disposer d’un dispositif de protection ?

Travailleur isolé : pourquoi faut-il disposer d’un dispositif de protection ?

101
0
travailleur isolé

 Chaque employeur est tenu d’assurer la sécurité de ses salariés dans leur lieu de travail. Les travailleurs isolés figurent parmi les employés les plus exposés aux risques professionnels. En effet, travaillant généralement hors de vue et de voix des autres salariés, cela les expose au fait de ne pas être vues ou entendues en cas d’accident lors de l’accomplissement de leurs tâches. Afin d’apporter plus d’informations sur le sujet, ce billet propose de découvrir plus précisément ce qu’est un travailleur isolé et les risques encourus par celui-ci dans l’exercice de ses fonctions.

Qu’est-ce qu’un travailleur isolé ?

Comme déjà évoqué plus haut, le travailleur isolé est un employé dont le travail s’effectue hors de vue et de voix des autres salariés d’une entreprise. Autrement dit, il intervient seul dans l’accomplissement de ses tâches sans contact physique ou psychique avec un autre employé pendant une durée significativement longue, en CDD ou en CDI. Les postes de travailleurs isolés concernent principalement les agents d’entretien (femme de ménage, jardinier…), les coursiers, les personnels de livraison, les chauffeurs routiers, les travailleurs à domicile, etc.

La réglementation du travail isolé est régie par l’article L.230-2 du Code du travail. Elle oblige l’employeur du travailleur isolé à mettre en place les mesures indispensables pour sa sécurité et pour la protection de sa santé physique ou mentale. À titre d’exemple, le travailleur isolé ne peut pas accomplir son activité de travail de nuit, ou uniquement s’il est secondé par un autre salarié. À toute heure du jour ou de la nuit, l’employeur doit prendre des mesures de PTI ou protection du travailleur isolé, notamment en recourant à un dispositif d’alerte Atex pour favoriser sa sécurité sur son lieu de travail.

Les principaux risques encourus par le travailleur isolé

Il faut savoir que les tâches des travailleurs isolés ne sont pas forcément dangereuses. En fait, le souci est qu’en cas de difficulté ou d’accident, l’isolement peut constituer un facteur d’aggravation. C’est donc pour cette raison qu’il est important pour l’employeur de prendre des mesures de protection efficaces et adaptées pour assurer la sécurité des travailleurs isolés. Pour y parvenir, il est indispensable de découvrir les risques pour ces types de travailleurs. Ces risques sont, notamment :

Les risques de nature médicale 

Ils sont généralement dus aux pathologies ou aux fragilités de certains salariés. Ainsi, il peut arriver que l’apparition de symptômes puisse venir interrompre la mission du travailleur isolé. Des vertiges, des crises d’épilepsie ou des crises d’angoisse peuvent, entre autres, compromettre la poursuite de sa mission. Dans ce cas de figure, le travailleur isolé peut se retrouver dans de mauvaises postures et ne peut être secouru en cas de total isolement.

Les risques liés aux accidents 

Il faut savoir que personne n’est à l’abri d’un accident au travail. Qu’ils soient de nature médicale (malaise, perte de connaissance) ou liée à un élément physique (blessure, chute…), les accidents sont difficiles à anticiper. Le risque 0 n’existe pas, ce qui rend les travailleurs isolés encore plus exposés aux aggravations en raison de leur isolement. De ce fait, il est primordial de leur assurer une intervention de secours en cas de problème.

Les risques de nature psychologique 

Le fait d’être isolé de tout contact avec d’autres personnes peut impacter sur la situation psychologique des travailleurs isolés. Leur attitude est largement influencée par leurs perceptions individuelles de leur isolement. Effectivement, chez certains salariés, la situation d’isolement peut être perçue comme un abandon, un risque important ou manque de contact humain indispensable à leur quotidien. De ce fait, le travailleur isolé peut facilement ressentir un manque de confiance en soi et craindre certaines situations, comme le fait d’appréhender d’être seul face à une décision qu’il doit prendre, étant donné sa solitude.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici