Accueil Info Hausse du prix du gaz d’Engie : que faire pour réduire sa...

Hausse du prix du gaz d’Engie : que faire pour réduire sa facture ?

55
0
Hausse du prix du gaz

Le prix du gaz naturel peut évoluer à la baisse ou à la hausse selon plusieurs paramètres : les saisons, les coûts d’approvisionnement, les décisions de la CRE (Commission de Régulation de l’Energie). Au 1er juillet 2021, les tarifs réglementés du gaz du fournisseur historique Engie ont augmenté de 10%. Cette hausse s’explique notamment par la reprise de l’activité au niveau international. Face à cette situation, il est primordial de trouver une solution pour réduire sa facture énergétique.

D’où vient la flambée des tarifs d’Engie ?

Les pays européens sont de gros consommateurs, sachant que la grande partie des produits consommés proviennent d’Asie. Pour satisfaire aux besoins de production, il convient d’augmenter l’utilisation du gaz, impliquant ainsi la hausse de son prix au niveau mondial. Selon les dernières estimations, cela représente en moyenne 7,8% de la hausse constatée depuis le début de juillet.

Dans le cadre de la transition énergétique, l’État prélève désormais un pourcentage sur le prix du gaz par le biais des Certificats d’Economie d’Energie (CEE). L’application de ce dispositif entraîne une hausse de 2% du prix du gaz naturel sur l’ensemble du territoire. L’objectif étant de limiter à terme l’utilisation du gaz au profit des énergies vertes (renouvelables).

Au total, une hausse moyenne de 9,8% a été enregistrée au début de ce mois seulement. Du côté des petits consommateurs, ils ont vu leurs factures grimper de 22% en l’espace d’un an. Quant aux ménages qui se servent de cette énergie pour alimenter leur ballon d’eau chaude sanitaire et leur chauffage, ils ont subi une augmentation d’environ 33%.

Face à la flambée du prix du gaz : privilégiez les offres garanties

Face à l’augmentation des tarifs réglementés de vente (TRV) du gaz, les consommateurs ont tout intérêt à trouver d’autres alternatives pour réduire leur facture.

Depuis 2007, on assiste à l’avènement de nouveaux acteurs avec des prix attractifs en offrant une énergie 13%, voire 20% moins cher que les TRV.

Pour éviter les mauvaises surprises, il est vivement recommandé d’opter pour des offres garanties pendant au moins un à trois ans.

Il existe aujourd’hui un choix varié de contrats intéressants :

  • Total Direct Energie : les offres « classique » et « online » de ce fournisseur garantissent des tarifs respectivement 5% et 10% moins onéreux que le TRV.
  • Mega Energie : cette entreprise belge propose un contrat assorti d’une garantie avec un tarif préférentiel de 8% pendant la première année via l’offre « Home ». N’hésitez pas à consulter des avis Mega Energie pour vous aider à en savoir plus sur cette offre.
  • Engie : les consommateurs ne sont pas obligés de quitter Engie pour alléger leur facture. Le fournisseur historique de gaz propose l’offre « Happ-e » afin de faire profiter à ses clients d’une remise de 10% pendant un an.

Les fournisseurs actuels disposent d’un argument marketing infaillible pour séduire les consommateurs. C’est pourquoi il faut faire très attention aux contrats qu’ils proposent, car certains d’entre eux ne comportent aucune garantie de prix. N’hésitez donc pas à vous renseigner et à consulter les avis sur internet avant de signer un contrat quelconque.

Réduire sa facture de gaz grâce aux tarifs bloqués

Bien que les offres garanties soient beaucoup moins chères que celles d’Engie, elles n’assurent pas forcément la réduction des coûts de façon durable. En effet, les tarifs sont indexés et une augmentation des TRV implique inévitablement une hausse des prix chez les fournisseurs alternatifs.

Pour faire face à la flambée des prix, il existe une autre alternative intéressante : souscrire à des contrats aux tarifs bloqués. Cela vous permet de faire des économies durant quelques années, sachant que le coût du gaz reste stable pendant un, deux ou trois ans en fonction des offres choisies.

Parmi ces dernières, on peut par exemple citer :

  • Vattenfall : ce fournisseur suédois propose un contrat avec des prix bloqués pendant 3 ans. Il offre même un prix réduit de -10% par rapport aux TRV.
  • Cdiscount : contrairement à ce que l’on peut croire, ce site marchand français ne commercialise pas que des produits et équipements indispensables au quotidien. Il propose également un contrat bloqué pendant 2 ans avec une réduction de 10% par rapport aux TRV.

Bon à savoir : ces offres sont certes avantageuses, mais il faut se méfier, car les fournisseurs appliqueront des rattrapages tarifaires une fois que ces périodes de blocage seront dépassées. Si le marché du gaz à l’échelle mondiale revoit ses tarifs à la hausse au cours de ces dernières, vous risquerez alors un rattrapage sévère lors du renouvellement du contrat ! Notre conseil est donc simple : n’hésitez pas à comparer régulièrement les offres des différents fournisseurs de gaz sur le marché pour bénéficier de réductions tarifaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici