Accueil Entreprise
192
0
Prendre soin de ses collaborateurs face au Covid-19

La crise sanitaire mondiale provoquée par la Covid 19 plonge le monde entier dans un état de santé très précaire. Chacun a adopté une nouvelle façon de vivre. Ayant compris cette situation, Philippe Goj tient à conseiller les chefs d’entreprise pour améliorer la santé au travailde leurs collaborateurs.

Philippe Goj en quelques lignes



Acteur majeur dans le secteur de la santé des employés au travail, Philippe Goj intervient principalement dans la région parisienne. C’est un homme qui a révolutionné la médecine du travail et il tient encore son rôle. Il jouit également d’une certaine notoriété dans le domaine des installations électriques grâce à sa société et ses formations dans le secteur de la sécurité électrique. En 2017, cet ingénieur de l’électricité ne limite plus la médecine du travail aux visites obligatoires, aux détections de maladies ou encore à la délivrance des certificats d’aptitude.


En accord avec la réforme qu’il a instaurée dans le Ciamt, il prodigue des formations aux employés ainsi qu’aux chefs d’entreprises sur les mesures à prendre pour prévenir les maladies engendrées par les activités professionnelles.

Que conseille-t-il aux chefs d’entreprises ?



Convaincu de l’importance de la prévention sanitaire en entreprise, le président de l’organisme de la médecine du travail de la région parisienne donne quelques conseils aux chefs d’entreprise. Ces instigations peuvent s’avérer précieuses pour faire face à cette situation de crise sanitaire actuelle.

Maximisez le télétravail pour préserver vos collaborateurs



Internet facilite actuellement la mise en place du travail à distance. Selon le président du centre de médecine du travail et de santé au travail, pour assurer la santé des collaborateurs, il est plus prudent de favoriser le télétravail. C’est une bonne stratégie même si les mesures actuelles sont moins strictes par rapport au premier confinement.


Certes, les dirigeants d’entreprises ont besoin de résultats et ils ressentent surtout le besoin de combler les pertes de l’année précédente. Toutefois, le résultat peut être le même en adoptant une bonne routine de travail à distance.

Privilégiez les moments de partage même à distance



Travailler à longueur de journée devant son ordinateur peut générer différents troubles. Les collaborateurs s’isolent, ils se sentent seuls. En effet, il n’y a plus les petites blagues entre collègues ni les pauses café qui permettent de se dégourdir les muscles et de se rebooster le moral.


Pendant le confinement, le président de l’organisme de la médecine du travail conseille de créer des moments de partage même à distance. Cela ne remplace pas forcément les contacts physiques, mais cela peut renforcer la cohésion d’équipe. Ces échanges peuvent redynamiser une équipe malgré la situation.

Gardez la confiance



La distance ne doit pas amener les dirigeants à perdre la confiance qu’ils ont envers leurs collaborateurs. Un manque de confiance évident de la part de leur dirigeant peut démotiver une équipe et influencer par la même occasion leur état de santé au travail. Certes, il n’est pas facile de garder les mêmes relations à travers les écrans, mais c’est le moment de montrer votre esprit de leadership selon les conseils de l’expert.


Laissez vos collaborateurs gérer eux-mêmes leur temps de travail. Un travailleur qui a le sens du professionnalisme saura compter son temps de travail sans avoir besoin d’être constamment contrôlé.

Augmentez la communication



Se sentir exclu(e) au sein d’une entreprise peut être une source de dépression pour certains collaborateurs. Le directeur du Ciamt conseille aux dirigeants de maximiser les communications, même s’il n’y a pas de rencontre physique. Les mails communs, les prises de nouvelles ou les réunions en visioconférences sont les meilleurs moyens pour éviter à un collaborateur de perdre sa confiance en soi, car il se sent exclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici