Accueil Info Quels sont les chiffres du vol de vélo en France ?

Quels sont les chiffres du vol de vélo en France ?

48
0
Quels sont les chiffres du vol de vélo en France

Le cyclisme devient de plus en plus populaire dans le monde entier. Dans certains pays, comme la France, les Pays-Bas ou le Danemark, il est devenu un moyen de transport majeur. Mais il existe aussi de nombreux autres endroits où le vélo reste une activité de niche. 

Le nombre de cyclistes dans le monde est passé de 7 millions en 1990 à 200 millions aujourd’hui. Cette croissance devrait se poursuivre au moins jusqu’en 2050. Quelle est la fréquence des vols de vélo en France ? Et que se passe-t-il une fois que le voleur a volé votre vélo ?

Il y a plusieurs raisons pour pratiquer le cyclisme qui n’est pas encore courant. Par exemple, l’infrastructure fait souvent défaut, surtout dans les pays en développement. En outre, il existe des problèmes de sécurité en raison du risque d’accidents. Enfin, le coût d’achat d’un vélo est parfois prohibitif pour ceux qui veulent commencer à l’utiliser régulièrement. De plus, le vol de vélo représente un problème majeur dans la pratique quotidienne. Pour pallier cela, l’identification des vélos est devenue obligatoire depuis le 1er Janvier 2021.

La Pratique du vélo en France

Entre 2010 et 2018, le nombre de personnes se baladant à Paris à vélo a augmenté de 30 % ; Lyon +10 % par an en moyenne ; Grenoble 15 % de cyclistes supplémentaires pour se rendre au travail… Les recherches ont montré que l’utilisation du vélo pour se rendre au travail a augmenté. La tendance montre que le vélo revient en masse dans le centre de la grande ville. C’est un moyen plus écologique mais aussi bien plus économique de se déplacer. De plus, c’est un gain de temps, fini les embouteillages, il suffit de se faufiler entre les voitures. Néanmoins, la pratique du vélo dans les zones périurbaines et les zones rurales était plus forte il y a 25 ans. 

Le vol de vélo, les voleurs se professionnalisent

En 2017, plus de 2 millions de vélos ont été volés à travers l’Europe, selon Europol. Le nombre de vols en France était d’environ 20 000.

Le vélo devient de plus en plus populaire en France. Il y a maintenant plus de 3 millions de cyclistes dans le pays. Cela signifie qu’il y a aussi plus d’opportunités pour les voleurs.

La Direction Générale de la Sécurité Intérieure estime que 1,6 million de vélos ont été volés en 2016. Cela représente une augmentation de 5 % par rapport à 2015. Les vols peuvent se produire n’importe où, que votre vélo soit attaché ou non.

La police française fait état d’une augmentation annuelle d’environ 10 % du nombre de vols de vélos (d’après la Police Nationale). Ce fléau va de paire avec l’augmentation croissante du nombre d’utilisateurs.

En 2021, le ministère de la Transition écologique fournit à  « environ » 300.000 le nombre de vélos volés par an, le site Veloperdu.fr estime que « 1076 vélos sont volés chaque jour en France, soit 400.000 par an » . Ce chiffre est plus qu’alarmant surtout dans les grandes métropoles. 

Nous observons qu’entre 2017 et 2021, le nombre de vols de vélos en France  a été multiplié par deux. Pourtant, les utilisateurs sont de plus en plus aguerris et sécurisent leur vélo avec un tas d’outils : cadenas, puce de géolocalisation, marquage… Rien n’arrête les voleurs, ces dispositifs ne font que les ralentir.

De plus, seulement 100 000 vélos volés sont retrouvés, il y a donc qu’un quart de la population qui peut potentiellement retrouver son vélo. Puis dans cette faible part, la grande majorité n’est pas restituée faute d’identification.

Les différentes méthodes de vente

Les vélos sont souvent volés pour leurs pièces ou pour les revendre au marché noir. Les vélos sont vendus en pièces détachées pour deux raisons. La première est simple, pour gagner de l’argent. En effet, il est plus louable pour un vendeur de dissocier le vélo en plusieurs pièces qu’il revendra. Le total de la vente sera plus élevé qu’il aurait simplement vendu le vélo dans son entièreté. La seconde raison est d’éviter qu’un propriétaire reconnaisse son vélo volé. En effet, il n’est pas rare de se scroller sur différentes plateformes de vente et de constater qu’un objet qui nous a été volé apparaît. Si un vélo est signalé volé, le vendeur peut encourir des poursuites pénales. Le démembrer est donc une solution pour échapper à la justice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici