Accueil Entreprise Quelles sont les étapes d’une levée de fonds ?

Quelles sont les étapes d’une levée de fonds ?

49
0
investisseur levée de fonds

Pour obtenir un financement sans recourir aux banques, de nombreuses start-ups optent aujourd’hui pour la levée de fonds. Il s’agit d’une opération permettant aux entreprises d’augmenter leur capital social grâce à l’apport de fonds des investisseurs. En contrepartie de cet investissement, ces derniers obtiennent des parts sociales ou des actions. C’est un processus long qui nécessite le suivi d’une procédure spécifique et méthodique. Que vous soyez entrepreneurs ou investisseurs potentiels, il s’avère important de connaître les principales étapes avant de vous y engager.

La préparation de votre projet de collecte de fonds

Sachez tout d’abord qu’investir dans une entreprise ne se fait pas sans un minimum de connaissances sur celle-ci. C’est pourquoi il est souvent conseillé de diversifier ses investissements en entreprises pour limiter les risques. Convaincre des investisseurs de financer votre projet d’entreprise nécessite ainsi une bonne préparation pour sortir du lot. Avant de les contacter, il faut se préparer en rassemblant les documents suivants :

  • l’élaboration et la présentation d’un plan d’affaires ;
  • l’élaboration d’un résumé du dossier pour présenter votre projet ;
  • l’élaboration d’un modèle financier ;
  • la présentation du pitch à vos investisseurs ;
  • les documents qui relatent le statut de l’entreprise.

Il faut également avoir une démonstration de l’offre et disposer de références client que vous pourrez contacter. N’oubliez pas de mettre à jour votre site web afin que celui-ci apparaisse toujours dans les premiers résultats.

La sélection des investisseurs potentiels

En mobilisant votre réseau de contacts et en effectuant des recherches, vous devez identifier vos futurs investisseurs. Pour ce faire, il faut établir une liste d’investisseurs cibles, en fonction de leurs critères et du stade de votre entreprise. Vous devez ensuite envoyer le résumé du dossier aux investisseurs identifiés. Le business plan sera quant à lui envoyé aux investisseurs qui vont manifester un intérêt pour votre projet. Il est important d’organiser des réunions pour rencontrer chaque investisseur souhaitant en savoir davantage sur les produits et les services que vous proposez sur le marché.

L’analyse juridique et financière du projet

Les investisseurs vont vérifier l’état de votre entreprise en tenant compte des informations fiscales, juridiques et sociales. Celles-ci leur permettront d’évaluer les risques liés à un tel placement de valider la rentabilité envisageable en cas de réussite sur l’équipe dirigeante et le potentiel du projet.

La rédaction de la lettre d’intention pour manifester expressivement l’accord

L’investisseur rédige une lettre d’intention en cas de décision favorable concernant la poursuite des négociations en vue de déboucher sur le financement proprement dit. Cette lettre présente les conditions d’intervention de l’investisseur, notamment les conditions financières et juridiques. Une nouvelle négociation sera envisagée pour finaliser l’évaluation et la rédaction de l’accord, au cas où la signature des documents ne serait pas bénéfique pour les deux parties (l’entreprise et l’investisseur).

La négociation de la levée de fonds et la rédaction d’un nouveau pacte d’actionnaire

Cette phase concerne les points les plus importants de la campagne de levée de fonds : les négociations juridiques et financières. Les négociations juridiques consistent en la rédaction d’un pacte d’actionnaires/d’associés et la modification des clauses statutaires de la société. Quant aux modalités de sortie des investisseurs, la valorisation, la table de capitalisation et l’évolution du capital, ils font partie de la phase de négociation financière.

La convocation d’une assemblée générale extraordinaire

Une assemblée générale extraordinaire est organisée afin que le financement des différents investisseurs soit réalisé. Au cours de cette réunion, le pacte d’actionnaires régissant les relations entre les différents actionnaires est signé. Il faut noter que la société doit bien entendu disposer d’un compte bancaire solide pour l’augmentation de capital.

Les investisseurs deviennent alors actionnaires/associés de la société suite à la levée de fonds. À ce titre, ils disposent des droits stipulés dans l’accord et participent également aux assemblées générales de la société. Cette collaboration prendra fin lorsque les investisseurs quitteront la société, en cas de revente partielle ou totale de leurs actions.

Lorsque vous vous lancez dans un projet de levée de fonds, il est préférable de faire appel aux services d’un expert afin d’avoir toutes les chances de mener à bien son projet. De nombreux programmes d’accompagnement sont par ailleurs proposés par certaines Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI). Il est donc préférable de se renseigner avant toute action.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici