Accueil Info Quel régime de TVA choisir lors de la création de votre entreprise...

Quel régime de TVA choisir lors de la création de votre entreprise ?

306
0

Vous avez l’obligation de choisir un régime de TVA lors de la création de votre entreprise. Ce choix ne doit pas être pris à la légère car il aura un sérieux impact sur votre trésorerie. Selon l’option, vous pouvez faire face à une sortie ou une entrée de trésorerie suivant une certaine périodicité.

Les différents régimes de TVA existants

 

Plusieurs régimes de TVA existent. En fonction des réalités et particularités de votre entreprise, vous pouvez opter pour la franchise de TVA. Le régime réel simplifié de TVA est une autre option qui impose le dépôt d’une déclaration de TVA annuelle. Il y a aussi le régime mini réel de TVA qui est un régime réel normal de TVA avec déclaration simplifiée au niveau des bénéfices. Vous pouvez également choisir pour votre entreprise le régime normal de TVA dont le dépôt de déclaration de TVA se fait mensuellement ou trimestriellement.

D’autres taxes sont aussi importantes que la TVA. Sur des sites consacrés à la comptabilité, comme comptactu.fr, vous pouvez avoir un aperçu de ces taxes.

Conseils pour faire le bon choix de régime TVA

 

Les caractéristiques de votre projet de création d’entreprise peuvent vous imposer le choix d’un certain régime de TVA. Mais vous devez toujours tenir compte de la taille de votre entreprise.

Vous êtes un entrepreneur dont l’activité vous oblige à vous adresser à des particuliers. Et vous supportez très peu de frais. Dans ce cas, le régime de la franchise de TVA devrait vous intéresser. L’avantage est que le client particulier ne récupère pas la TVA et raisonne exclusivement en TTC. Ce choix vous rendra plus compétitif que les entreprises assujetties à la TVA. Vous piloterez votre activité sans avoir de déclaration de TVA à réaliser.

Il est possible que votre activité soit régie par des règles fiscales qui vous mettent dans une situation de crédit de TVA. C’est le cas si vous exercez dans certains secteurs du bâtiment où l’achat des matériaux se fait au taux normal de TVA et les clients sont facturés au taux réduit de TVA. C’est également le cas si votre entreprise achète vos marchandises en France tout en ayant une large partie de son activité à l’export. En pareille situation, l’idéal est de choisir le régime réel normal de TVA ou le régime mini-réel afin de récupérer rapidement les crédits de TVA.

 

Votre activité peut occasionner un excédent de TVA collectée à reverser à l’Etat. Dans ce cas, votre entreprise a une sortie de trésorerie à prévoir pendant le dépôt de la déclaration de TVA. Si la taille de votre entreprise et le montant de la TVA le permettent, vous pouvez privilégier le régime réel simplifié de TVA ou le régime réel normal, ou mini-réel, avec dépôt d’une déclaration trimestrielle. Vous aurez la possibilité d’allonger le délai de paiement lié au solde de TVA à reverser et de fixer éventuellement ce montant sur un placement rémunéré jusqu’à ce que soit établie la déclaration.

En cas de gros investissements pour le démarrage de votre activité, le choix du régime réel normal ou le régime mini-réel est préférable. Cela vous permettra de récupérer plus vite la TVA sur investissements.

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici