Accueil Formation Quel collège après Montessori ?

Quel collège après Montessori ?

72
0
Quel collège après Montessori

Plus de 100 ans après son invention, la pédagogie Montessori continue d’attirer de nouveaux adeptes. Elle se base sur la liberté d’apprentissage de l’enfant. Selon Maria Montessori, il faut aider l’enfant à se construire et à développer son autonomie par le biais d’outils spécifiques et en suivant son rythme. Durant l’apprentissage, l’éducateur ne se place pas en tant que donneur de leçons, mais en tant que simple guide. Cette pédagogie alternative est très intéressante, mais beaucoup de parents se posent la question quant à la suite de l’éducation après l’école Montessori. Peut-on intégrer le système éducatif traditionnel à la suite d’une éducation à la Montessori ?

La pédagogie Montessori : quelle est la différence ?

La pédagogie Montessori se distingue de la pédagogie éducative classique par l’importance qu’elle donne à la notion de liberté. La créatrice de la pédagogie, Maria Montessori soutient en effet que l’éducation d’un enfant ne devrait pas se baser sur la simple transmission des connaissances, mais par le libre-apprentissage. Il faut aider l’enfant à agir par lui-même et non pas, enseigner l’enfant à faire quelque chose. D’après la femme médecin hongroise  » toute aide inutile est une entrave au développement de l’enfant « . Celui-ci a un esprit libre, capable d’absorber la connaissance. Il a le pouvoir de s’instruire tout seul. La pédagogie Montessori catégorise 4 plans de développement entre 0 et 24 ans sur lesquels elle base son système éducatif.

De 0 à 6 ans, l’enfant développe la conscience du moi. À cet âge, il faudra-t-il l’aider à être et à agir par lui-même. D’ailleurs, c’est l’une des étapes les plus importantes de la vie selon Maria Montessori car l’enfant y passe par des périodes dites  » sensibles « . Il est important d’en profiter pour développer au maximum ses capacités. De 6 à 12 ans, l’enfant développe son sens moral. Il faut l’aider à penser par lui-même et à aller vers le monde. De 12 à 18 ans, l’enfant développe son sens du social. Le rôle des parents et de l’éducateur est de l’aider à vivre avec les autres. De 18 à 24 ans, l’enfant prend ses marques en politique. C’est-à-dire qu’il peut faire des choix en tant que jeune adulte, mais il faudra l’aider à s’engager dans la société de manière à respecter les autres.

Fonctionnement des écoles Montessori

En principe, la pédagogie Montessori a sa place jusqu’à la totale autonomie de l’enfant. Maria Montessori a bien créé une méthode éducative pouvant prendre en compte un enfant de sa naissance à son adolescence. Mais, jusqu’à maintenant, les établissements Montessori ne prennent en charge que les enfants de 2 à 12 ans. Ils répartissent les apprenants en trois catégories :

  • La communauté des enfants de 2 à 3 ans
  • La maison des enfants de 3 à 6 ans
  • L’école primaire de 6 à 12 ans.

Pour les moins de 3 ans, l’école Montessori ressemblera à un prolongement de l’environnement de leur demeure. Des jouets et différents outils comme une tour d’observation Montessori sont à leur disposition lesquels favoriseront l’indépendance et l’autonomie. Pour les enfants de 3 à 6 ans, l’éducation ressemble à une maternelle ordinaire, mais chaque apprenant évolue selon son rythme. Les enfants se retrouvent dans un même groupe, mais travaillent individuellement à travers des activités autocorrectives. Avec les enfants de 6 à 12 ans, le système évolue. Les travaux individuels se déroulent généralement en matinée et sont suivis l’après-midi par des travaux de groupe. Montessori est partie du constat qu’à ces âges, les enfants recherchent le partage d’expériences. Certains établissements peuvent séparer les enfants de 6 à 9 ans des enfants de 9 à 12 ans. L’essentiel est de permettre à chaque enfant d’apprendre librement, sans se comparer aux autres et suivant son rythme.

Comment reconnaître une école Montessori ?

Tout établissement qui se dit Montessori ne l’est pas forcément ! En France, il existe environ 200 écoles Montessori. Pour savoir si une école fait réellement partie de cette catégorie spéciale, les parents pourront consulter la liste des établissements Montessori sur le site de l’Association Montessori de France ou AMF. Cette association est la seule association française reconnue par l’Association Montessori Internationale ou AMI. Les parents peuvent aussi se renseigner directement auprès de l’école qui les intéresse, laquelle devra pouvoir justifier de leur adhésion à l’AMF. En outre, il existe des établissements non encore adhérents, mais qui mettent en pratique les principes fondamentaux de la méthode Montessori et qui emploient des éducateurs diplômés de l’AMI.

Où vont les enfants à la sortie de l’école Montessori ?

Après l’école élémentaire, très rares sont les établissements qui se spécialisent en éducation à la Montessori. Il y a le collège Terre d’Envol dans l’Hérault, le collège Montessori Les Pouces Verts de Mouans-Sartoux, le collège Maria Montessori des Aiglons en Haute-Savoie et le collège-lycée Montessori Les Arches dans le Sud de l’Oise. Il faut avouer que Maria Montessori n’a pas vraiment mis en place un modèle à suivre concernant l’éducation des enfants de 12 à 15 ans. Ce que les collèges Montessori suivent comme guide est son ouvrage intitulé  » De l’enfant à l’adolescent « . D’après celui-ci, l’enfant disparaît à l’âge de 12 ans pour faire place à un nouvel être : un embryon de l’adulte. Il faudra alors l’accompagner avec beaucoup de délicatesse durant cette période. Idéalement, un collège Montessori sera installé à la campagne au milieu d’une ferme.Si l’enfant n’est pas accepté dans un collège Montessori ou un établissement privé qui applique la méthode Montessori, les parents peuvent s’orienter vers l’Éducation nationale pour la suite de l’éducation de leur enfant. Ils ne devraient pas avoir peur d’inscrire l’enfant à l’éducation publique parce que normalement, les éducateurs Montessori, préparent les enfants en fin d’études primaires au passage au collège. Voilà pourquoi ils sont davantage sociabilisés dans la classe Montessori des 6 à 12 ans. Ce qui est indéniable est que les enfants issus d’une école Montessori sont plus respectueux des autres. Ils apprennent la patience dès le plus jeune âge. Il s’agit d’un véritable atout pour vivre en société. L’autocorrection est aussi systématique chez eux. Avant la fin de l’école primaire Montessori, ils acquerront la capacité d’à la fois travailler en individuel et de travailler en groupe. Leur entrée dans l’enseignement public ou privé ne devra pas poser de problèmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici