Accueil Info Quand le viager mutualisé s’implante à Paris

Quand le viager mutualisé s’implante à Paris

637
0
viager-à-paris

Depuis les empires Babylonien, Egyptien et Romain le viager existe. Ce système de vente remonte à la nuit des temps et évoluera au fil des siècles jusqu’à la création en 1861 de la caisse nationale des retraites pour la vieillesse. Depuis cette époque, régulièrement le statut du viager connaît des hauts et des bas mais depuis les années 2000, la vente en viager baisse en intérêt et a tendance à se faire oublier. Avec toutes les options disponibles pour le viager, que ce soit le viager libre ou occupé, comment le viager mutualisé a-t-il réussit à s’implanter dans Paris ?

Explication du viager de gré à gré

Le viager de gré à gré est une forme de vente sur le long terme. Elle permet de toucher une première somme appelée le bouquet et ensuite sous forme de rente viagère le reste de la somme de la valeur du bien. En fonction de l’âge et de l’état de santé des vendeurs (crédirentiers), les acheteurs (débirentiers) devront verser cette rente, qu’elle soit mensuelle, trimestrielle ou annuelle, jusqu’au décès du ou des vendeurs s’il y en a plusieurs. De cette manière, les débirentiers deviendront propriétaires et prendront en charge l’intégralité des charges mais ne jouiront du bien que lorsque les signataires seront décédés. Au moment de la signature, il sera décidé si les crédirentiers occuperont ou non le logement, si oui ce sera un forme de viager occupé autrement, ce sera un viager libre.

 

L’arrivée du viager mutualisé

Le viager mutualisé fonctionne sous les mêmes conditions que le viager de gré à gré mais change en ce qui concerne les débirentiers. En effet, désormais les fonds d’investissements peuvent investir dans les biens immobiliers sous forme de viager et ainsi faire fructifier leur fonds. Avec cette méthode, les crédirentiers toucheront le bouquet et les rentes en une seule fois, le jour de la signature. Fini les rentes mensuelles, trimestrielles ou annuelles. Les fonds leur verseront l’intégralité de la somme de la valeur de leur bien immobilier en une seule fois. De même, ils pourront toujours choisir entre le viager libre ou le viager occupé sous les mêmes conditions que pour le viager de gré à gré.

 

En quoi est-ce mieux pour les seniors ?

Grâce à cette nouvelle formule de vente en viager à Paris particulièrement, les seniors y trouvent bien plus d’avantages. Il est actuellement bien difficile de trouver des acheteurs particuliers de par l’allongement de la durée de vie mais également à cause des difficultés financières que rencontrent beaucoup de monde. La solvabilité n’est pas assurée et les seniors craignent de ne plus toucher leur rente un jour. Mais avec le viager mutualisé c’est dorénavant un problème de moins. Les fonds d’investissements paient en une seule fois et ce pour le plus grand plaisir des seniors qui peuvent désormais envisager plusieurs améliorations de leur quotidien par des travaux ou bien par une adhésion à une mutuelle qui les couvriront mieux, ou tout simplement de faire une donation de leur vivant à leur descendance, tout en continuant à habiter et à jouir de leur bien immobilier. Les fonds d’investissements gèrent bien entendu de la même manière que des particuliers, tout ce qui touche les charges de propriété. Enfin, dernier avantage, les vendeurs se voient donc limiter leurs dépenses mensuelles sans compter la disparition des impôts fonciers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici