Accueil Entreprise Private Equity : Qu’est-ce que c’est et comment commencer à investir ?

Private Equity : Qu’est-ce que c’est et comment commencer à investir ?

34
0
investissement

Le Private Equity traditionnel, s’il reste très prisé des investisseurs professionnels, commence à séduire de plus en plus d’investisseurs moins « corporate ». Ce type d’investissement n’est pas toujours bien connu du grand public, nous allons tenter d’expliciter ce produit financier dans cet article :

Le Private Equity – Définition 

Le Private Equity appelé aussi « capital-investissement » en Français est une forme d’investissement qui a lieu en dehors du marché boursier public et qui permet aux investisseurs d’acquérir une participation dans des entreprises privées. Connu sous le nom d’actif alternatif, le capital-investissement permet aux investisseurs accrédités et aux sociétés d’investissement institutionnel de diversifier leurs portefeuilles et de prendre plus de risques en échange de la possibilité d’obtenir des rendements plus élevés en comparaison avec un investissement dans une société publique.

Le Private Equity implique trois parties/niveaux :

  1. Les investisseurs qui fournissent le capital investissement.
  2. La société de Private Equity qui gère et investit cet argent via un fonds de capital investissement
  3. Les entreprises dans lesquelles la société de capital investissement investit.

Y a-t-il un minimum requis d’investissement dans le Private Equity ?

L’investissement en Private Equity n’est pas aisément accessible à l’investisseur moyen. La plupart des sociétés de capital-investissement imposent un ticket d’entrée pouvant aller jusqu’à plusieurs millions de dollars. Bien que certaines sociétés aient abaissé leur montant minimum à 250 000€, ce montant reste hors de portée pour la plupart des gens. 

Néanmoins la prise de participation au capital d’une entreprise reste possible chez de multiples sociétés qui proposent une prise de participation au capital de leur entreprise. 

CarInvest Europe propose d’investir dans des parts de leurs entreprise et de bénéficier d’un revenu attractif sécurisé par contrat avec intérêts versé chaque mois, le ticket d’entrée est beaucoup moins élevé démarrant à 25,000€, un produit financier de capital investissement plutôt original et novateur

Comment fonctionne le capital-investissement ?

Supposons que vous investissiez 1 million d’Euros par l’intermédiaire d’une société de capital-investissement (les fonds de capital-investissement traditionnels ont généralement des investissements minimums très élevés). 

La société de capital-investissement place votre argent dans un fonds de concert avec l’argent d’autres investisseurs et investit le tout dans divers leviers financiers de capital-investissement, tels que le capital-risque ou d’autres leviers.

Types d’investissements en Private Equity / Capital-Investissement

Une fois que vous avez contribué à un fonds de capital-investissement, la société de capital-investissement peut utiliser votre contribution de différentes manières pour générer des bénéfices, en fonction des types d’opérations dans lesquelles la société s’est spécialisée. Vous trouverez ci-dessous deux types de placements courants.

1.Rachats d’entreprises

On parle de rachat lorsqu’une société de capital-investissement achète une entreprise cible dans l’espoir de la revendre plus tard avec un bénéfice. Cette entreprise peut être publique ou privée, mais si elle est publique, elle sera privatisée par l’achat. 

Souvent, les sociétés de capital-investissement utilisent le capital du fonds ainsi que de l’argent emprunté pour réaliser la transaction, en utilisant les actifs de la société achetée pour garantir le prêt. Lorsque de l’argent emprunté est impliqué, la transaction est connue sous le nom de rachat par effet de levier.

Dans le cadre d’un rachat, la société de capital-investissement peut identifier une entreprise susceptible d’être améliorée, l’acheter, apporter des améliorations à ses opérations ou à sa gestion (ou aider l’entreprise à se développer), puis se retourner et vendre l’entreprise pour réaliser un bénéfice.  

2. Le capital-risque

Alors que les rachats visent à prendre le contrôle d’entreprises matures, le capital-risque consiste à identifier les jeunes entreprises qui cherchent à lever des fonds en échange d’une participation dans l’entreprise. L’objectif est d’investir dans des entreprises à fort potentiel de croissance qui peuvent être vendues ultérieurement ou faire l’objet d’une introduction en bourse (IPO). Après une introduction en bourse, la participation de l’entreprise peut être convertie en actions et vendue sur le marché public avec un bénéfice.

En conclusion

Tout investissement en capital-investissement comporte plusieurs risques mais le potentiel de bénéfice est bien plus prometteur. 

Les entreprises qui se spécialisent dans certains secteurs peuvent présenter des risques. Par exemple, de nombreuses sociétés n’investissent que dans des entreprises de haute technologie. 

Leurs risques peuvent inclure :

  1. Le risque technologique : La technologie fonctionnera-t-elle ?
  2. Risque de marché : Un nouveau marché va-t-il se développer pour cette technologie ?
  3. Risque lié à l’entreprise : La direction peut-elle élaborer une stratégie efficace ?

En dépit de ses inconvénients, si vous êtes prêt à prendre un peu plus de risques en investissant 2 à 5 % de votre portefeuille, les bénéfices potentiels d’un investissement dans le capital-investissement peuvent être considérables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici