Accueil Entreprise L’importance de l’isolation phonique dans les bureaux

L’importance de l’isolation phonique dans les bureaux

74
0
L'importance de l'isolation phonique dans les bureaux

Avec les changements intervenus ces dernières années dans le monde du travail, le télétravail est devenu très prisé en raison de ses avantages : vie privée améliorée, réduction des coûts liés au transport, etc. De ce fait, plusieurs personnes travaillent désormais de chez elles, après avoir soigneusement aménagé et organisé un bureau à domicile. À noter que l’isolation phonique de bureau est l’un des éléments capitaux de cette organisation. Une garantie de calme pour plus d’efficacité !

L’isolation phonique du bureau : de quoi s’agit-il ?

Elle fait référence à l’ensemble des installations effectuées et des dispositions prises pour améliorer le confort acoustique dans le bureau. L’isolation phonique de bureau confère ainsi aux surfaces et aux matériaux, une capacité optimale à éviter que le son soit réfléchi. Elle transforme donc l’énergie sonore en énergie thermique, créant ainsi un environnement sans écho, ou avec le moins d’écho possible.

C’est donc à dire qu’une bonne isolation phonique de bureau est composée de deux éléments principaux :

  • L’isolation acoustique ;
  • Et l’absorption acoustique.

Pourquoi demander des services d’isolation phonique ?

Les travailleurs passent une partie importante de leur journée sur leur lieu de travail. Salariés, entrepreneurs ou travailleurs indépendants, etc., tous ont besoin d’un espace leur procurant suffisamment de confort. Mais cela est d’autant plus vrai avec la multiplicité des espaces de coworking.

Un minimum de précaution est donc nécessaire pour pallier les incommodités et favoriser la productivité. À titre d’exemple, les nuisances sonores s’avèrent très désagréables pour les oreilles, défavorables à la concentration et par ricochet au rendement.

Or, l’isolation phonique de bureau n’est pas systématique dans un espace de travail partagé, et donc a priori sans cloison. Il n’est, en effet, pas gagné d’avance d’éviter :

  • Les bruits parasites ;
  • Les sonneries de téléphone ;
  • La dispersion des sons de toute nature, vers tous les angles et dans tous les sens. 

Au moment de fermer une porte, pendant qu’un collaborateur en appelle un autre dans l’espace d’à côté, etc. D’où l’importance de disposer d’outils et installer des équipements et mobiliers d’isolation phonique de bureau. Mais lesquels ?

Quelles installations pour une bonne isolation ?

Il est généralement recommandé pour une isolation phonique de bureau appropriée, de prioriser des matériaux absorbants pour minimiser le coefficient de pollution sonore et limiter ainsi les bruits. 

À titre d’exemple, des panneaux et cloisons acoustiques sont très réputés pour atténuer les bruits. Les premiers généralement placés en position latérale ou frontale, sont possible à associer aux seconds, que l’on installe autour d’un bureau. Rassurez-vous : aucun risque de saper l’ambiance, encore moins l’aménagement en général. 

Une phone box (pour protéger les autres des bruits liés aux appels téléphoniques) joue aussi une partition importante dans le camouflage des sons entre deux espaces. En plus de jouer ce même rôle d’isolation phonique de bureau, l’option des rangements, des armoires mi-hautes et / ou des poufs offre simultanément l’avantage de servir de décoration dans l’espace de travail.

Il existe aussi des écrans de délimitation qui permettent de créer des compartiments discrets et appropriés, garants de créativité. Il faut noter que les open space (espaces de coworking) sont les plus concernés.

L’importance de ces dispositions

Elles permettent de garantir un cadre propice à la performance au travail. Il faut dire qu’au-delà des réglementations légales en la matière, la santé humaine est également impactée par l’isolation phonique de bureau.

En effet, les bruits récurrents sont source de graves dommages pour l’organisme humain : 

  • Les maladies cardiovasculaires ;
  • Des absences liées aux maladies ;
  • Les troubles du sommeil ;
  • La tension et le stress ;
  • La nervosité ;
  • Etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici