Accueil Logement Les choses à savoir sur la vidange de fosse septique

Les choses à savoir sur la vidange de fosse septique

541
0
la vidange de fosse septique

La fosse septique récupère les eaux usées d’une maison. Les matières s’y dégradent ensuite grâce à des bactéries. Si votre habitation n’est pas reliée au réseau d’assainissement collectif, l’assainissement vous incombe. Dans tous les cas, il convient d’entretenir et de vidanger règlement votre fosse septique pour en prolonger la durée de vie. De plus, des obligations légales encadrent ces processus. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la vidange d’une fosse septique.

Quand vidanger sa fosse septique ?

Le Code de la santé publique fixe l’obligation de vidanger sa fosse septique. Il s’agit d’extraire et de transporter les matières de vidange jusqu’à un lieu d’élimination prévu à cet effet. La législation ne détermine cependant pas un délai précis pour vidanger une fosse septique. Cette fréquence dépendra de l’habitation. En moyenne, la vidange a lieu tous les 3-4 ans dans le cadre d’un usage normal. C’est le temps approximatif qu’il faut pour que 50 % de la fosse soit constitué de boues. Cette durée peut aller jusqu’à 5 à 8 ans pour une famille de 3 personnes.

Des signes, tels que de mauvaises odeurs, les toilettes qui se bouchent ou des remontées d’eaux usées peuvent vous indiquer que la fosse septique est pleine. De même, vous pouvez plonger une perche dans la fosse, en essayant de l’enfoncer jusqu’au fond. Quand vous rencontrez une résistance, c’est que vous êtes arrivé au niveau de la boue. Si cette profondeur est égale au moins à la moitié du volume de la cuve, il est temps de procéder à la vidange de la fosse septique.

Le procédé de vidange de la fosse septique

La loi oblige à faire appel à un professionnel pour vidanger sa fosse septique dans le 93 et partout ailleurs en France. L’entreprise doit en outre être agréée par le Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC). En plus d’être dangereux pour vous-mêmes et surtout pour l’environnement, procéder vous-même à la vidange de votre fosse vous expose à une peine de prison et une forte amende. L’intervention durera entre 60 et 90 minutes. Elle se déroule en plusieurs étapes. Le professionnel commence par pomper l’eau de la fosse qui se situe entre les graisses et les matières solides. 

Ensuite, il pompe les graisses et les boues dans un deuxième compartiment du camion. Il nettoie la fosse et l’ensemble du réseau de canalisation. Pour finir, il procède à la remise en eau avec l’eau du premier pompage, ce qui réintroduit en même temps les bactéries nécessaires au bon fonctionnement de la fosse septique. A l’issue de cette opération, le prestataire remet au propriétaire un bordereau de suivi des matières de vidange. Ce document comprend des mentions obligatoires, dont la date de vidange, son lien, la quantité des produits vidangés et leur lieu d’élimination. 

Combien coûte la vidange d’une fosse septique ?

Le tarif de la vidange d’une fosse septique dépendra notamment de son volume, du niveau des boues, de l’accessibilité de la fosse, de l’ancienneté de l’installation, de la situation géographique de l’habitation. Ce prix varie généralement entre 150 et 350 €. Si le vidangeur constate que des pièces sont endommagées ou doivent être changées, leur coût s’ajoutera à cette facture. Il peut s’agir par exemple des pièces de raccordement ou des filtres. Bien sûr, si des problèmes plus graves sont constatés, comme une fissure de la fosse, le coût peut largement grimper, jusqu’à plusieurs milliers d’euros.

Pour éviter les mauvaises surprises, faites réaliser un devis avant l’intervention. On notera que si le bien est en location, la vidange de la fosse septique incombe au locataire. Le propriétaire doit toutefois conserver les factures d’entretien pour pouvoir garantir la date de la dernière vidange à de futurs locataires. Les modalités et la fréquence de vidange devraient d’ailleurs apparaître sur le contrat de bail.

La vidange de fosse septique représente donc une obligation légale. Elle permet aussi et surtout d’allonger la durée de vie de la fosse et d’éviter les situations problématiques d’urgence. Il ne faut pas non plus négliger l’entretien classique de la fosse avec l’injection dans les canalisations d’activateurs de bactéries, qui facilitent l’assainissement des boues et évitent les mauvaises odeurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici