Accueil Logement La plomberie des copropriétés et comment éviter le colmatage

La plomberie des copropriétés et comment éviter le colmatage

50
0
plomberie

Une mauvaise odeur provenant d’un appartement voisin, l’eau qui commence à revenir du canalisation de l’évier, les fuites dans les parties communes, l’ eau coulant dans le plafond de la salle de bain, ce sont toutes des raisons pour appeler le superviseur . Mais savez-vous qui est responsable en cas de tuyaux obstrués, de fuites et d’autres problèmes dans la plomberie de la copropriété?

Découvrez quelques conseils pour éviter ces revers dans votre condo.

Comment fonctionne la plomberie en copropriété?

En général, les bâtiments sont alimentés par un réseau de plomberie horizontal et vertical.

Le premier est destiné à la plomberie des unités individuelles, c’est-à-dire des appartements, qui sont à la charge de chaque résident. La verticale sert à alimenter en eau la plomberie de la copropriété, y compris le réseau horizontal, et conduit également les eaux usées vers l’emplacement approprié.

De plus, afin de faciliter l’emplacement et le dépannage plomberie en copropriété, en général, des couleurs normalisées sont suivies pour chaque besoin, en suivant le schéma suivant:

  • Eau propre: verte;
  • Égout: brun;
  • Partie electrique: gris;
  • Eau chaude: bleu;
  • Bouche d’incendie: rouge;
  • Gaz: jaune.

Mieux vaut agir en prévention

L’élimination incorrecte des matériaux par le pipeline reste l’une des principales causes du colmatage des tuyaux dans les copropriétés. La plupart des bâtiments n’ont pas de tuyau préparé, par exemple, pour l’élimination du papier hygiénique, des absorbants et d’autres matériaux dans les toilettes. 

Dans l’évier, ce n’est pas différent. Il est nécessaire de faire attention aux restes de nourriture, aux morceaux de scellés en plastique et autres débris afin qu’ils ne soient pas jetés, même involontairement, dans la canalisation de l’évier.

Une autre pratique courante à éviter est la mise au rebut de l’huile de cuisson dans l’évier . Ce résidu doit être dirigé vers une collection spéciale, sinon il peut potentialiser le colmatage, car des croûtes se forment dans les tuyaux, avec l’agglutination de l’huile et d’autres matériaux. En plus du problème environnemental qu’il peut générer, en raison de la contamination des sols.

Ainsi, en plus d’agir dans la sensibilisation des habitants à une élimination adéquate, il est nécessaire de réaliser une maintenance préventive sur l’ensemble du réseau de plomberie, aussi bien horizontalement que verticalement. Ainsi, tout problème futur peut être identifié avant même qu’il y ait une fuite ou un colmatage de la canalisation. Lors de cet entretien, toutes les canalisations de la copropriété sont nettoyées par une société de depannage plomberie 95 sous contrat, y compris souvent ceux des appartements.

En termes de périodicité, il est indiqué que ce nettoyage est effectué deux fois par an .

Avec cette fréquence, en plus d’éviter les fuites et le colmatage, il y aura des économies pour la copropriété, puisque le service d’urgence, en général, coûtera plus cher que prévu.

À qui incombe la responsabilité?

La première étape pour identifier la source du problème et, avec cela, qui est responsable est de vérifier si la fuite ou le colmatage est situé dans la tuyauterie verticale ou horizontale, pour comprendre si elle provient de la copropriété dans son ensemble ou d’une unité particulière.

Dans le cas de l’approvisionnement général, c’est-à-dire de la tuyauterie verticale, la responsabilité incombe à la copropriété et le liquidateur est responsable de l’embauche d’un fournisseur de services. Par conséquent, l’idéal est qu’il existe déjà un entretien préventif et programmé dans le budget annuel de la copropriété, qui est généralement approuvé par les membres de la copropriété en assemblée. Voir:

  • Le superviseur est-il responsable du manque d’ entretien dans la copropriété?
  • Embauche de prestataires et responsabilités du liquidateur

Lorsque le problème est identifié dans une unité individuelle, la responsabilité incombe au propriétaire. Dans la situation, par exemple, dans laquelle la fuite se produit dans le plafond de la salle de bain, en général, le retrait doit provenir de l’appartement du haut, qui sera tenu responsable et facturé pour la réparation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici