Accueil Logement Isolation d’une maison : Quels matériaux utiliser ?

Isolation d’une maison : Quels matériaux utiliser ?

49
0
isolation maison

Thermique ou phonique, l’isolation est l’un des travaux les plus importants pour réduire les dépenses énergétiques d’une maison. Elle permet également d’optimiser son confort et sa valeur marchande. A cet effet, isoler une maison nécessite l’utilisation de matériaux adaptés. Ils peuvent être naturels, minéraux ou synthétiques. Zoom sur ces matériaux qui interviennent dans l’isolation d’une maison. 

Les isolants naturels 

Les isolants naturels sont des matériaux d’origine végétale ou animale. Ils présentent un impact presque nul sur l’environnement et sont surtout moins onéreux. 

  • La fibre de bois : elle est fabriquée à partir du bois transformé mais non traité, et des résidus de scieries. Très perméable à la vapeur d’eau et étanche à l’air, elle s’utilise pour l’isolation des planchers, des toitures et des murs. 
  • Le chanvre : il est utilisé comme isolant thermique et acoustique pour les toits, les murs, les combles et les sols. Il en existe au format granulé, en rouleau ou en panneau très facile à couper. 
  • Le liège naturel : il dérive de l’écorce du chêne-liège. En effet, les écorces sont transformées en grains entassés à chaud à l’aide de la résine du liège. Excellent isolant thermique, acoustique et imperméable à l’eau, il permet le doublage et l’isolation des murs et des sols. 
  • La ouate de cellulose : elle est issue des papiers, des cartons recyclés et d’autres matériaux semblables. Très résistante et durable, elle réduit les émissions de CO2 et consomme moins l’énergie. Elle est présentée en vrac et aide à minimiser les dommages en cas d’incendie. 

Par ailleurs, il existe d’autres matériaux isolants naturels et écologiques tels que le lin, la paille ou encore la laine de mouton qui se développent de plus en plus. 

Les isolants minéraux 

Ce sont des matériaux issus de matières d’origine minérale chauffées à très haute température. On rencontre une multitude d’isolants minéraux. 

  • La laine minérale : elle peut désigner la laine de roche ou la laine de verre. En effet, la roche ou le verre est transformé en fibres qui sont ensuite fusionnées au moyen de liants chimiques comme le formaldéhyde ou le phénol. Très résistante au feu et perméable à l’eau, elle permet l’isolation thermique des toitures, des murs et des sols. 
  • La vermiculite et la perlite : ce sont des produits issus des roches (pierre volcanique, mica, etc.). Très résistantes à la chaleur et au feu, elles sont déversées en vrac dans les combles, les planchers, ou dans les murs creux par insufflation. 
  • L’argile expansée : en vrac ou en panneaux, elle est incorporée dans les mortiers ou bétons allégés, ou disséminée sous une chape. Elle présente une bonne résistance au feu et à l’humidité. 

Les isolants synthétiques 

Dans la gamme des isolants synthétiques, les plus reconnus sont les plaques en mousse de polystyrène et de polyuréthane. Elles sont produites à grande échelle et se retrouvent dans la majorité des constructions. 

Ces matériaux sont des isolants remarquables et résistants à l’humidité et à la compression. Ils sont utilisés pour l’isolation des murs, les toits-terrasses et surtout celle du sol et des soubassements. Toutefois, elles peuvent être à l’origine d’allergies ou d’asphyxie par émanations de gaz toxiques. 

Naturels, minéraux ou synthétiques, il existe une diversité de matériaux pour vous permettre d’isoler votre maison et d’atteindre des performances énergétiques. 

Retrouvez d’autres articles de travaux sur Anaphora.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici