Accueil Santé Confinement : 10 façons simples d’exercer votre cerveau

Confinement : 10 façons simples d’exercer votre cerveau

2443
0
outils-de-solution-confinement

Les recherches montrent qu’il est possible pour notre corps et notre esprit de bien vieillir. Essayez d’incorporer quelques-uns des conseils ci-dessous pour garder votre cerveau vif et fort pendant la période de confinement.

Rédigez une lettre de remerciement

Les recherches montrent qu’écrire avec un stylo sur du papier peut créer et affiner les voies neuronales existantes dans le cerveau, tout en sculptant de nouvelles connexions neuronales. L’hippocampe, qui est responsable de la formation de la mémoire, et les histoires de souvenirs s’exercent également. La recherche prouve chaque jour que cultiver et exprimer le gratitude peut vous rendre plus sain et plus heureux.

Faites d’une pierre deux coups !

Brossez-vous les dents avec votre main non dominante

Cela active la zone non dominante de votre cerveau, bien que la plupart des gens utilisent les deux côtés de leur cerveau pour différentes tâches la plupart du temps. Pendant que vous y êtes, tenez-vous debout sur un pied et essayez de vous équilibrer pendant le brossage. Vous pouvez également essayer d’écrire avec votre main non dominante.

Changez vos routines existantes

Si tout le monde a besoin du confort qu’apporte une routine, changer de temps en temps fera également travailler les muscles de votre cerveau. Cela peut être aussi simple que d’essayer un nouvel aliment à quelque chose de plus complexe, comme changer de vie, ou apprendre à devenir moins têtu ou égoïste. Tout type de changement positif que vous introduisez peut augmenter la réserve neuronale de votre cerveau.

Résolvez des jeux de lettres

Les jeux de lettres et notamment les mots croisés sont plus qu’une simple activité de passetemps. Étant un briseur d’ennui, ils sont en fait bénéfiques pour notre santé mentale et physique.

Étonnamment, ces jeux de lettres profitent à votre esprit d’une manière dont vous n’êtes pas au courant.

Quelques bienfaits des mots fléchés reconnus sont : L’amélioration du vocabulaire, la réduction du stress, l’amélioration de la santé mentale, réduire le risque de maladies mentales.

Pour vous aider à les résoudre et vous entrainer, vous pouvez trouver des outils de solutions.

Faites de l’exercice

Pour que votre cerveau soit dans sa forme optimale, vous devez faire de l’exercice. Trouvez un moyen de faire de l’exercice en intérieur. Tout mouvement peut aider à neutraliser les effets de l’hormone du stress, le cortisol, qui freine la communication neuronale efficace du cerveau.

Socialisez

Cela signifie que vous devez faire travailler vos muscles cognitifs, en entamant une conversation avec quelqu’un ou de former un groupe de rencontre avec d’autres personnes qui partagent les mêmes intérêts. Cela peut sembler compliqué pendant cette période de confinement mais avec internet et les réseaux sociaux , vous devez pouvoir rencontrer de nouvelles personnes avec qui discuter

Devenez intéressé, ou à tout le moins curieux de découvrir de nouvelles choses

Si vous êtes un amateur de science-fiction, essayez de lire un livre de non-fiction. Si vous assistez habituellement à des conférences sur un sujet que vous trouvez intéressant et que vous connaissez bien, trouvez un autre type de conférence à laquelle vous pouvez assister ou un podcast à écouter.

Prenez le temps de méditer ou de pratiquer la pleine conscience, même si ce n’est qu’une fois par semaine

Vous n’avez pas besoin de dire un chant ou un mantra. Il suffit de fermer les yeux pendant une ou deux minutes et de pratiquer la respiration profonde. À chaque fois que vous pratiquerez, vous remarquerez que votre esprit devient plus calme et plus apte à filtrer les distractions entrantes.

Soyez Volontaire

La connexion avec les autres peut stimuler les parties du cerveau qui contrôlent nos réponses empathiques. Trouvez une cause qui vous passionne, ou donnez un coup de main à un parfait inconnu, sans rien attendre en retour.

Apprenez une nouvelle compétence

Selon une étude scientifique, apprendre une nouvelle langue aurait un impact sur notre santé cérébrale ( https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-l-apprentissage-d-une-langue-etrangere-c-est-bon-pour-les-neurones_28115) Il n’est pas nécessaire que ce soit une nouvelle langue. Les recherches montrent que tout nouveau type de compétence peut créer davantage de neurotransmetteurs de dopamine qui seront libérés dans les parties du cerveau qui contrôlent nos réactions de récompense et d’apprentissage. Un état d’euphorie naturel s’ensuit, comme le veut la nature. Il vous suffit de trouver quelque chose d’unique qui stimule votre esprit de manière nouvelle et excitante.

Apprendre à entraîner votre cerveau n’est pas forcément une tâche ardue. Il suffit d’un peu de pratique et de patience pour voir les mini transformations cérébrales qui se produisent tout au long de la vie.

L’utilisation de quelques-uns de ces conseils, ou de ceux que vous pouvez penser à mettre au point vous-même, ou que vous pouvez faire différemment, contribuera grandement à préserver vos muscles cognitifs et, plus important encore, à créer un espace pour que de nouvelles connexions puissent se développer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici