Accueil Auto Comment le covoiturage peut aider l’environnement et votre porte monnaie ?

Comment le covoiturage peut aider l’environnement et votre porte monnaie ?

125
0
circulation

La circulation n’est pas seulement une nuisance pour les conducteurs : C’est aussi un danger pour la santé publique et une mauvaise nouvelle pour l’économie. Les études sur les transports évaluent le coût annuel des embouteillages à dizaine milliards d’euros, ce qui comprend 7 milliards d’heures de temps perdues dans les embouteillages et 3 milliards de gallons de carburant brûlés. Alors que faire face à ce problème ?

Une première solution : covoiturage

Sous la direction du professeur Daniela Rus, directrice du laboratoire d’informatique et d’intelligence artificielle (CSAIL) du MIT, des chercheurs ont mis au point un algorithme qui a révélé que 3 000 voitures de quatre passagers pourraient répondre à 98 % de la demande de taxis dans la ville de New York, avec un temps d’attente moyen de seulement 2,7 minutes. “Au lieu de transporter les gens un par un, les chauffeurs pourraient transporter deux à quatre personnes à la fois, ce qui se traduirait par moins de courses, en moins de temps, pour gagner la même somme d’argent”, explique Rus. L’équipe a également constaté que 95 % de la demande serait couverte par seulement 2 000 véhicules de 10 personnes, par rapport aux près de 14 000 taxis qui circulent actuellement à New York.

En utilisant les données de 3 millions de courses de taxi, le nouvel algorithme fonctionne en temps réel pour acheminer les voitures en fonction des demandes entrantes, et peut également envoyer de manière proactive les voitures inactives vers les zones à forte demande – une étape qui accélère le service de 20 %, selon Rus. “À notre connaissance, c’est la première fois que des scientifiques ont pu quantifier de manière expérimentale le compromis entre la taille de la flotte, la capacité, le temps d’attente, le retard dans les déplacements et les coûts d’exploitation pour toute une gamme de véhicules, des taxis aux fourgonnettes et aux navettes”, explique M. Rus.

Si le concept de covoiturage existe depuis des décennies, ce n’est qu’au cours des deux dernières années que des services tels que Uber ont exploité les données des smartphones de manière à faire du covoiturage une option pratique et bon marché. Cependant, les approches existantes sont encore limitées dans leur complexité.

Par exemple, certains systèmes de covoiturage exigent que l’utilisateur B soit en route pour l’utilisateur A, et doivent avoir toutes les demandes soumises avant de pouvoir créer un itinéraire. En revanche, le nouveau système permet de réaffecter les demandes à différents véhicules. Il peut également analyser une série de types de véhicules différents pour déterminer, par exemple, où et quand une camionnette de 10 personnes serait le plus utile. Le système fonctionne en créant d’abord un graphique de toutes les demandes et de tous les véhicules. Il crée ensuite un second graphique de toutes les combinaisons de déplacements possibles et utilise une méthode appelée “programmation linéaire en nombres entiers” pour calculer la meilleure affectation des véhicules aux déplacements.

Une autre solution : forfait mobilité durable

Le Forfait Mobilités Durables est un dispositif introduit par la loi LOM et entré en vigueur le 10 Mai 2020. 

Il prévoit la possibilité pour les entreprises de doter les salariés d’un budget allant jusqu’à 500 euros par an et par salarié pour les déplacements domicile-travail. L’employeur prendra alors en charge les frais de déplacements de leurs salariés effectués en vélo, en covoiturage en tant que conducteur ou passager, en transports publics sauf s’il bénéficient déjà du remboursement d’un abonnement de transport en commun ou à l’aide d’autres services de mobilité partagée. Une start-up s’est mise dans les rangs pour proposer des services uniques pour les entreprises et la mise en place de ce dispositif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici