Accueil Info Avis de décès : 5 questions pour le comprendre

Avis de décès : 5 questions pour le comprendre

56
0
White rose flower isolated on white. Top view.

Après le décès d’une proche, différente tâche est à effectuer, en particulier la rédaction de l’avis de décès. Cette formalité sert en effet à prévenir la police et toutes personnes qui connaissent le défunt ou la famille. Aussi, elle permet à la famille de communiquer les informations relatives aux obsèques et à la cérémonie funéraire à un large public. Sa publication peut s’effectuer sur différents médias, dont la presse ou l’Internet. Pour mieux comprendre l’annonce de décès, n’hésitez pas à lire l’article suivant.

Que doit contenir un avis de décès ?

Que ce soit le contenu ou encore la longueur d’un avis de décès, cela peut se différer d’une famille à une autre. Cependant, pour publier une annonce de décès en bonne forme, certaines conditions méritent d’être respectées. Les éléments suivants doivent se figurer dans l’avis de décès :

· Nom des proches et leur lien avec le défunt

· Nom des membres de la famille, dont le conjoint, les parents, enfants…

· Une phrase personnalisée qui annonce le décès

· Le nom et la date de naissance du défunt (ou son âge)

· La profession du défunt

· La date ainsi que le lieu de décès

· La date, le lieu et l’heure précise des obsèques

· La religion

· Adresse ou email pour envoyer les lettres de condoléances

· Des informations relatives à la veillée funèbre

· Remerciements (pour les personnels hospitaliers ou d’autres personnes qui ont été toujours là pour le défunt)

Comment publier une annonce de décès ?

Vous pouvez opter pour la presse pour publier un avis de décès en l’insérant dans de journal local comme l’Est Républicain ou dans les journaux nationaux comme le Monde, le Figaro. De manière générale, ceci apparaîtra dans le journal de votre choix dès le lendemain même. Il est également possible de le publier instantanément sur Internet en privilégiant les plateformes qui offrent ce service ne citant qu’AIDE. La société de pompes funèbres qui s’occupent des obsèques peut également faire une publication sur son site.

Publier une annonce de décès dans la presse : combien ça coûte ?

Le tarif d’un avis de décès varie tout d’abord d’un journal à un autre. Toutefois, il peut également dépendre de la longueur ou plus précisément du nombre de mots de l’annonce. Et pour certains journaux, le prix varie aussi selon le jour de la semaine. Ne parlant que le Figaro qui propose un tarif élevé de publication le vendredi et le samedi. Effectivement, plus l’annonce est longue, plus le coût sera élevé. L’offre des journaux locaux se révèle plus coûteuse comparée à celle des journaux locaux. Le tableau suivant vous montrera le tarif d’un avis de décès dans la presse :

Longueur du texteJournaux locauxJournaux national
Texte court (60 mots) 231 £521 £
Texte moyen (126 mots) 377 £762 £
Texte long (186 mots) 557 £968 £

Quand exactement publier une annonce de décès ?

Il existe plusieurs alternatives comme publier l’annonce avant les obsèques. Habituellement, la famille opte pour cette option afin d’informer tous les proches et les connaissances du défunt. D’ailleurs, dans ce cas, l’annonce a davantage le sens d’un avis d’obsèques puisque toutes informations relatives à la cérémonie d’enterrement y figureront.

Publier l’annonce après les obsèques se fait également notamment quand la famille souhaite organiser une cérémonie privée.

La publication d’un avis de décès est-elle obligatoire ?

L’avis de décès n’est pas obligatoire néanmoins il s’agit d’une tradition à multiples atouts alors pourquoi pas la perpétuer ? Bien évidemment, cela dépend du choix personnel de chaque famille. Dans certains cas, la publication de l’annonce dépend également de la demande du défunt avant sa mort. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici